Comment soigner la fatigue chronique ?

Souvent attribuée à des origines floues, la fatigue chronique est un problème de santé publique. Sa prévalence est d’environ 1/600. Les spécialistes la décrivent comme un épuisement total des batteries. Les patients sont tellement exténués qu’ils perdent goût à la vie.

Un traitement psychologique est nécessaire contre la fatigue chronique

Puisque la fatigue chronique accable sa victime, une prise en charge psychologique est souvent indispensable. Les échecs s’enchaînent parce que la personne n’a plus le courage de se battre. Le médecin de famille peut orienter vers un thérapeute. Ce dernier veille en priorité à chasser les idées noires. Ceux qui ruminent des pensées négatives en permanence commettent parfois l’irréparable. Des traitements cognitivo comportementaux sont proposés. Ils permettent de faire face à un état de santé difficile. Lorsque le combat psychologique est mené, la chance de retrouver une vie normale est d’environ 60 %. En effet, l’attitude pour gérer la maladie compte énormément. La médecine conventionnelle prend le relais en proposant de soigner les symptômes. Des analyses approfondies devraient en même temps être faites pour déceler le fond du problème. Il arrive que des pathologies telles que la fibromyalgie fassent souffrir le patient. Face à la douleur, la relaxation, la sophrologie ou la thérapie comportementale ont fait leurs preuves.

Une approche thérapeutique peut être engagée

La science n’a pas encore déterminé avec certitude la cause exacte de la fatigue chronique. Les solutions médicamenteuses tardent à venir. Toutefois, différentes options sont disponibles. Il revient au médecin de prescrire les produits qui permettent de traiter les symptômes les plus invalidants. Les soins visent en même temps à faire en sorte que le patient demeure autonome. Le corps médical préconise aussi d’établir des mesures d’hygiène de vie et diététique. Une alimentation équilibrée avec un apport suffisant en nutriments tels que les vitamines devient même impérative. Il faut respecter un repos réparateur d’au moins 8 heures par nuit. Le kiné intervient avec des séances de rééducation musculaire. Tout éventuel foyer d’infection est pris en charge convenablement. Les caries dentaires ou une sinusite non traitée peuvent être problématiques, surtout lorsqu’elles entraînent une prolifération bactérienne. Un rééquilibrage de la flore intestinale peut se faire médicalement. L’administration de médicaments contre le stress post-traumatique peut aussi s’envisager en cas de deuil ou de déclic majeur.

L’adoption d’un nouveau mode de vie devient parfois inévitable

Les limites de la médecine moderne sont rapidement atteintes en matière de fatigue chronique. Parfois, les spécialistes recommandent de s’adapter à la nouvelle donne. Ils conseillent notamment de dire NON aux excès de travail au bureau. Eh oui, l’épuisement professionnel peut aussi être une cause de l’accablement. Les propositions sur https://fatigue-chronique.org peuvent aussi aider à lutter contre ce mal. Des fois, un bain chaud avant de se coucher permet de se débarrasser de toute la tension accumulée pendant la journée. La méditation ou une séance de relaxation à domicile aide à apaiser l’esprit. La programmation neurolinguistique apporte son lot d’avantages lorsqu’elle est maîtrisée. Pour un meilleur sommeil, les experts conseillent de garder le lit pour dormir. Il doit être une récompense méritée, non la source d’une mauvaise habitude, surtout pour les casaniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *