ACCUEIL | LE HAMEAU | UN PEU D'HISTOIRE | L'EGLISE | LIENS | CONTACTS
ACCUEIL                                 

  Activités  
  le Hameau  
  l'Histoire  
  l'Eglise  
  l'Association  
  Projets  
  devenir Membre  
  Photos  
  Plan d'Accès  
  Liens  
  Contact  

 


ASSEMBLÉE GÉNÉRALE 2017
Compte rendu
Télécharger en .pdf



(cliquez sur la photo pour zoomer)
Cliquez ici pour Zoomer



Cernoy : la renaissance de l'église de Trois-Étôts par Lebonhommeclermont

RÉNOVATION INTÉRIEURE
2016
Intérieur de "notre" petite église tel qu'il est terminé, en dehors des vitraux qui donneront lieu à une prochaine étape conditionnée par toute une procédure administrative à mettre au point avec la DRAC et qui demandera du temps en fonction notamment du financement à générer.

APRÈS les travaux (cliquez sur la photo pour zoomer)
Cliquez ici pour Zoomer


AVANT les travaux (cliquez sur la photo pour zoomer)
Avant les travaux


TRAVAUX de RENOVATION !!
Deuxième tranche, façade Sud
du 1er Octobre 2008 au 20 Septembre 2009


APRÈS les travaux (cliquez sur la photo pour zoomer)
Cliquez ici pour Zoomer


AVANT les travaux (cliquez sur la photo pour zoomer)
Avant les travaux

TRAVAUX de RENOVATION !!
Première tranche, façade Ouest
du 18 Octobre 2007 au 30 Août 2008


APRÈS les travaux (cliquez sur la photo pour zoomer)
Cliquez ici pour Zoomer


AVANT les travaux
Avant les travaux


Mémorandum concernant l'église de TROIS-ETOTS
établi à l'occasion de la cérémonie des voeux organisée par Madame Isabelle BARTHE, Maire de CERNOY , le 17 janvier 2009 avec la participation de Monsieur Olivier DASSAULT,député, de Monsieur Daniel ROUHIER, sous-préfet de CLERMONT, et de Monsieur Franz DESMEDT, conseiller général de l'Oise et président de la communauté de communes du plateau picard.

Un peu d'histoire
Edifiée en 1544 ce qui était une église et que nous préférons appeler « la chapelle de TROIS-ETOTS » est un exemple remarquable, malgré sa modestie, de l'architecture polychrome Renaissance en Picardie.
Après bien des avatars dont certains liés aux guerres de religion, elle est parvenue en bon état jusqu'au début du XX ème siècle comme en atteste des photos parues dans le livre du docteur PARMENTIER publié en 1906.
C'est vers 1950 que les choses se sont gâtées: une photo nous montre qu'à cette époque le toit s'était écroulé et le conseil municipal d'alors avait même pris la décision de la démolir ! Heureusement le coût de cette destruction a été suffisamment démotivant pour que cette funeste décision soit reportée d'années en années jusqu'à ce que des habitants de TROIS-ETOTS se mobilisent pour sauver ce monument: « l'association pour la sauvegarde de l'église de TROIS-ETOTS » a ainsi été créée en 1961 sous la présidence de Monsieur ANSART de la Société Historique et Archéologique de CLERMONT et un toit fut ainsi restitué à cette petite merveille qui dans la foulée fut classée « Monument Historique » en 1970 !
C'est dans les années 80 que l'évêque de BEAUVAIS a officiellement signifié à la commune de CERNOY que l'église ne serait plus dédiée au culte.
Les municipalités successives ont dû faire face à des travaux tels que la remise en état à nouveau de la toiture endommagée par un « bang » d'un avion supersonique...et la réfection du clocheton.
C'est en novembre 1998 que Monsieur Dominique PALEWSKI sous-préfet de CLERMONT a proposé aux habitants de la commune de se mobiliser pour la sauvegarde de leur Monument Historique de TROIS-ETOTS en leur promettant, en accord avec le Conseil Général de l'Oise, de l'inscrire dans un programme prioritaire de restauration, bénéficiant de taux exceptionnels de subventions (de l'ordre de 90 % au total) et concernant plusieurs sites remarquables de l'arrondissement de CLERMONT, à savoir RAVENEL, CAMBRONNE-les-CLERMONT, SAINT-MARTIN aux BOIS.
Ainsi fut réactivée l'association créée en 1961.

Financement du projet
Compte tenu des différents projets de la commune dont le plus important consiste à participer à la création d'un groupe scolaire à Lieuvillers, il est établi que c'est seule l'association qui pourra assurer le financement de la partie non subventionnée des travaux de restauration tels qu'ils ont été étudiés et chiffrés par le cabinet Algrin, architecte en chef des monuments Historiques.
Il s'agit d'un financement de 10 % du montant hors-taxes auxquels s'ajoutent environ 4% correspondant à la partie de la TVA qui n'est pas remboursée à la commune, maître d'ouvrage.
Cette étude puis l'établissement du plan architectural et technique (PAT) pour les deux premières tranches de travaux sur les cinq que comporte le projet entier, les formalités de l'appel d'offre auprès des entreprises qualifiées...tout cela a demandé beaucoup de temps et ce n'est que fin 2007 que les travaux sur le frontispice (façade ouest) ont pu commencer.
Cette première tranche de travaux a été achevée en été 2008 et « inaugurée » officiellement à l'occasion des « Journées du Patrimoine » le 20 septembre dernier.
La deuxième tranche ( façade sud) a été démarrée à la même époque et devrait être achevée pour l'été 2009.
Actuellement, sont lancées les demandes de subventions auprès de la DRAC puis auprès du Conseil Général pour la réalisation du PAT des trois tranches à venir (façades Est et Nord ainsi que l'intérieur de l'église ). Viendra ensuite l'appel d'offres, etc. ce qui amène à penser que la troisième tranche ne pourra guère commencer qu'en 2010.
Un gros effort reste donc à faire et notamment pour assurer le financement par l'association de la partie non-subventionnée des tranches à venir dont le montant a été estimé dans l'étude préalable à 664 488 € HT (valeur septembre 2008), se décomposant en: 27 783 € HT pour le PAT, 168 915 € HT pour la façade Est, 134 531 € HT pour la façade Nord et 333 259 € HT pour les aménagements intérieurs.
Nous fondons un grand espoir sur le mécénat encouragé par la nouvelle législation et que l'association va solliciter dès que la situation générale sera plus favorable.

Quel projet pour l'avenir ?
L'objectif de sauvegarder notre patrimoine architectural, plus spécialement dans les petites communes rurales a été clairement exprimé à maintes reprises par les plus hautes autorités de l'Etat.
C'est un devoir de mémoire que de faire revivre notre patrimoine qui témoigne du haut degré de civilisation de nos anciens, et nous avons l'ardente obligation de le transmettre aux générations montantes.
Au delà de cette considération culturelle, il est également important de prendre en considération que la richesse et la diversité de notre patrimoine architectural participe à l'attractivité de nos régions dont l'activité touristique est un élément de notre économie.
Dans un environnement sociétal en pleine mutation, qualifié de « néo-ruralité », il s'avère que l'implication des habitants d'une petite commune telle que la nôtre dans la réalisation d'un projet partagé est l'occasion de contacts favorables à la convivialité.
Le véritable enjeu de notre projet reste qu'il est impératif que nous donnions vie à ce site magnifique lorsqu'il sera réhabilité.
Ce lieu que nous voulons ouvrir au public est doté de dimensions et d'une acoustique pratiquement idéales pour recevoir jusqu'à 200 personnes pour des manifestations culturelles de type concerts, conférences, démonstrations, etc.
De plus, bénéficiant de larges ouvertures qui font sa caractéristique « Renaissance », l'espace intérieur largement éclairé grâce à la réouverture des grandes fenêtres est tout à fait adapté à la présentation d'expositions en tous genres.
Compte tenu de la politique d'animation culturelle de la Région de Picardie et du Département de l'Oise, nous pensons que la chapelle de TROIS-ETOTS, déjà bien connue, trouvera sa place dans l'organisation d'évènements divers et variés. C'est là que se trouve, à notre avis, la nouvelle vocation de notre petite merveille du XVI ème siècle !

Isabelle BARTHE, Maire de CERNOY et TROIS-ETOTS
Pierre CAGNAT, Président de l’association pour la sauvegarde de l’église de TROIS-ETOTS


INAUGURATION
Inauguration de la façade restaurée,
Samedi 20 Septembre 2008

  A l'occasion des "Journées du Patrimoine", Madame Isabelle BARTHE, maire, et le conseil municipal de CERNOY, conjointement avec "l'association pour la sauvegarde de l'église de Trois-Etôts", ont inauguré la façade restaurée de notre chapelle, symbole de notre patrimoine régional.

Inauguration de la facade

Discours de Mme Isabelle BARTHE : TEXTE

Discours de M. Pierre CAGNAT : TEXTE


VOTRE SOUTIEN :
   • Télécharger ici au format .pdf l'appel à votre indispensable soutien sous forme de cotisation et/ou don donnant (droit à déduction fiscale à hauteur de 66% du montant de votre versement)

En vous remerciant de votre soutien fidèle, nous vous prions, chères amies, chers amis, de croire à nos sentiments très cordiaux.
Pierre CAGNAT
Président


Plan d'Accès


Livre sur Trois-Etots en ligne
Livre du Docteur René Parmentier - 1907
   Mise en ligne du livre du Docteur Parmentier, édité en 1907 aux éditions F. Paillart - Abbeville.
CLIQUEZ ICI pour consulter le livre...


 



18 Septembre 2005


La PRESSE en PARLE :   

• COURRIER PICARD
11/2014
09/2014
(coup de coeur Olivier Dassault)
09/2010
09/2009
09/2008
12/2007

• BONHOMME PICARD
09/2015
09/2009
10/2008
01/2008

• OISE HEBDO
09/2010
09/2008

• revue SITES et
MONUMENTS
1er Trimestre 2010





Notre projet est soutenu
par la Fondation
Maxime Goury-Laffont












Copyright © 2017 CmonCoin.fr pour Trois-Etots